Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. (Mt 23, 12)
Jeudi 25 avril 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Vademecum pour le Synode sur la Synodalité - 5.2 La dimension informelle du processus synodal


Une écoute mutuelle s'enrichit de la connaissance de l'autre et du fait de partager des expériences communes. Il peut être très utile de faire une activité ensemble avant de commencer de s'écouter et de dialoguer les uns avec les autres.

Parmi les exemples d'activités pouvant être réalisées ensemble, cela peut être : un pèlerinage, une action sociale ou caritative, ou tout simplement le partage d'un repas en commun. Outre le fait de développer la confiance mutuelle entre les participants, cela pourrait également favoriser la participation de personnes plus attirées par l'action pratique plutôt que la discussion intellectuelle.

Cette approche suit l'exemple de Jésus qui rassemblait ses disciples pour partager un repas, marcher ensemble ou simplement passer du temps ensemble. Il peut être important de prévoir un temps suffisant et un espace approprié pour que les participants puissent partager nourriture et boisson, ce qui prolonge ainsi l'expérience d'écoute mutuelle par un échange moins formel et plus spontané lors des pauses. Cela peut ouvrir la porte à une participation plus fructueuse des personnes qui se sentent moins à l'aise dans les réunions formelles, ainsi que de donner des occasions de clarifier certains points de manière plus naturelle.

La participation à des activités physiques, culturelles, sociales et caritatives peut contribuer à construire la communion entre les participants, renouvelant l'Église par de nouvelles expériences de fraternité les uns avec les autres.