Parle Seigneur, ton serviteur écoute (1S 3, 9)
Mercredi 21 fevrier 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Vademecum pour le Synode sur la Synodalité - 1.4 Le thème pour ce Synode : « Pour une Eglise synodale : Communion, participation et mission »


Lors de la cérémonie de commémoration du 50e anniversaire de l'institution du Synode des évêques en octobre 2015, le pape François a déclaré que « le monde dans lequel nous vivons, et que nous sommes appelés à aimer et à servir, même avec ses contradictions, exige que l'Église renforce la coopération dans tous les domaines de sa mission ». Cet appel à coopérer à la mission de l'Église s'adresse à l'ensemble du Peuple de Dieu. Le pape François l'a clairement exprimé lorsqu'il a lancé une invitation directe à tout le Peuple de Dieu à contribuer aux efforts de l'Église en faveur de la guérison : « chacun des baptisés doit se sentir impliqué dans le changement ecclésial et social dont nous avons tant besoin. Ce changement appelle une conversion personnelle et communautaire qui nous fait voir les choses comme le Seigneur ». En avril 2021, le pape François a initié un parcours synodal de l'ensemble du Peuple de Dieu, qui débutera en octobre 2021 dans chaque Église locale et culminera en octobre 2023 lors de l'assemblée du Synode des évêques.

MOTS CLÉS POUR LE PROCESSUS SYNODAL

Le thème du Synode est « Pour une Église synodale : Communion, participation et mission ». Les trois dimensions de ce thème sont la communion, la participation et la mission. Ces trois dimensions sont profondément liées entre elles. Elles sont les piliers vitaux d'une Église synodale. Il n'y a pas de hiérarchie entre elles. Au contraire, chacune d'elles enrichit et oriente les deux autres. Il existe une relation dynamique entre les trois qui doit être articulée en tenant compte des trois.
La communion : par sa gracieuse volonté, Dieu nous rassemble en tant que peuples divers d'une même foi, par l'alliance qu'il offre à son peuple. La communion que nous partageons trouve ses racines les plus profondes dans l'amour et l'unité de la Trinité. C'est le Christ qui nous réconcilie avec le Père et nous unit les uns aux autres dans l'Esprit Saint. Ensemble, nous sommes inspirés par l'écoute de la Parole de Dieu, par la Tradition vivante de l'Église, et fondés sur le sensus fidei que nous partageons. Nous avons tous un rôle à jouer pour discerner et vivre l'appel de Dieu pour son peuple.

La participation : un appel à l'implication de tous ceux qui appartiennent au Peuple de Dieu - laïcs, consacrés et ordonnés - à s'engager dans l'exercice d'une écoute profonde et respectueuse les uns des autres. Cette écoute crée un espace pour que nous puissions entendre ensemble l'Esprit Saint, et guide nos aspirations pour l'Église du troisième millénaire. La participation se fonde sur le fait que tous les fidèles sont qualifiés et appelés à se servir mutuellement grâce aux dons que chacun a reçus de l'Esprit Saint. Dans une Église synodale, toute la communauté, dans la libre et riche diversité de ses membres, est appelée à prier, écouter, analyser, dialoguer, discerner et donner son avis pour prendre des décisions pastorales qui correspondent le plus possible à la volonté de Dieu (CTI, Syn., 67-68). De véritables efforts doivent être faits pour assurer l'inclusion de ceux qui sont en marge ou qui se sentent exclus.

La mission : l'Eglise existe pour évangéliser. Nous ne pouvons pas être centrés sur nous-mêmes. Notre mission est de témoigner de l'amour de Dieu au sein de toute la famille humaine. Ce processus synodal a une dimension profondément missionnaire. Il vise à permettre à l'Église de mieux témoigner de l'Évangile, en particulier auprès de ceux qui vivent aux périphéries spirituelles, sociales, économiques, politiques, géographiques et existentielles de notre monde. De cette façon, la synodalité est un chemin par lequel l'Église peut remplir plus fructueusement sa mission d'évangélisation dans le monde, comme un levain au service de la venue du royaume de Dieu.