Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. (Mc 16, 19)
Lundi 24 juin 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Soeurs Notre Dame de Charité du Bon Pasteur


« Une âme vaut mieux qu'un monde … ! »   St Jean Eudes

(1647 – 2022)

NOS FONDATEURS :


(1601 – 1680)

St Jean Eudes : Le père Eudes était l'un des plus ardents apôtres qui aient traversé l'époque de Richelieu et de Louis XIV. C'était un Normand, né à Ri, près d'Argentan. Devenu prêtre à 24 ans, il fut reconnu par l'éloquence de sa prédication, son engagement pour la bonne formation des prêtres ; mais c'est un homme au cœur compatissant face à la misère de son temps. Il est l'initiateur du culte liturgique du Sacré-Cœur de Jésus et de Marie, et le fondateur de la Congrégation de Jésus et de Marie (on dit communément : des Eudistes). 

Toute misère l'émouvait, c'est ainsi qu'il avait le cœur déchiré par la perdition où s'abîmaient les jeunes filles. Il commença par convertir quelques grandes pécheresses et comme, craignant de retomber dans leur vice, elles le suppliaient de leur donner un abri contre elles-mêmes, il les plaça chez quelques pieuses personnes. L'une de celles-ci, Madeleine Lamy qui prit au sérieux la mission que Jean Eudes le confiait. Bien vite elle se rendit compte de son insuffisance. Elle souhaitait une fondation stable : une première communauté a vu le jour à Caen 1647 sous le nom « Refuge Notre Dame de Charité ». Il a donné à la Congrégation un 4ème vœu : « le Zèle pour le salut des âmes » !


(1796 – 1868)

Ste Marie Euphrasie : Rose Virginie Pelletier est née à Noirmoutier le 31 juillet 1796. Envoyée au pensionnat de Tours après la mort de son père à ses 14 ans, Rose était une jeune bien vivante, espiègle et dotée d'une intelligence hors du commun, ceci, malgré les épreuves vécues au pensionnat et l'amère séparation d'avec sa chère famille. Sa vue d'une Congrégation sise près du pensionnat, oeuvrant pour la réhabilitation des prostituées, l'aide aux femmes en difficultés, et la conversion des filles et femmes tombées dans l'impureté, lui touchait profondément. Malgré les nombreux empêchements autour d'elle, elle y est entrée le 20 octobre 1814. C'était son zèle, qui, au 19ème siècle répandait cette Congrégation dans le monde entier. Un généralat fut accordé par le Pape Grégoire XVI le 16 janvier 1835. Aujourd'hui, la Congrégation porte le nom de « Notre Dame de Charité du Bon Pasteur ».

LES APOSTOLATS SPECIFIQUES :

Missionnaire de la Miséricorde, les soeurs sont envoyées au monde pour témoigner que Dieu est Amour et Miséricordieux ; à l'image de Jésus Bon Pasteur qui a donné sa vie pour sauver le monde et ne supporte qu'un seul ne soit perdu. La mission de la Congrégation s'étend aux femmes, enfants et personnes vulnérables dans les aspects suivants :

- La réhabilitation des prostituées et l'aide aux femmes en difficultés, la conversion des filles et femmes tombées dans l'impureté, et l'assistance aux nécessiteux,
- Développement et enseignement des enfants et jeunes sortant des familles en grande précarité,
- Visite et accompagnement des femmes incarcérées, victimes d'injustices et de toute méchanceté, 
- Accueil et accompagnement des jeunes filles et enfants victimes d'abus de toute sorte, 
- Soigner les malades,
- Lutte pour les droits des personnes déplacées, des immigrés, ou chassés de leur terre,
- S'engager sur la lutte contre les injustices et les conflits mortifères, et travailler pour la sauvegarde de la création.

LIEUX DE MISSION :
La Congrégation est répandue dans 72 pays et témoigne de sa spécificité par les deux styles de vie : Apostoliques et Contemplatives. Il existe aussi des Partenaires laïcs qui partagent avec les soeurs la même spiritualité. La Congrégation a dressé sa tente dans l'Océan Indien l'année 1970 (La Réunion 1970, Ile Maurice 1977, Madagascar 1979) qui se forme en « District des Îles ».
Ile de la Réunion : St Denis et Le Port,
Ile Maurice : Baie-du-Tombeau et Beau-Bassin,
Madagascar
- Diocèse d'Ambositra : Sandrandahy (Promotion féminine et rurale, école, dispensaire et pastorale en Paroisse),
- Diocèse d'Antananarivo : Amparibe, Itaosy, Ifarihy (Centre sociale : école, promotion féminine, prison ; Foyer pour mamans célibataires, enfants vulnérables, Noviciat)
- Diocèse de Morondava : Namahora (école, Foyer d'accueil pour mineures victimes d'abus, pastorale en Paroisse),
- Diocèse d'Antsirabe : Antanivao (Maison de Formation : postulat)

(Soeurs et quelques jeunesses Bon Pasteur)
NOTRE NOMBRE AUJOURD'HUI :
Dans le monde : 
- Soeurs Apostoliques : 2.552
- Soeurs Contemplatives : 234 
Dans le District des Îles : 56

POUR NOUS CONTACTER :
Adresse postale : VD 49 Amparibe – ANTANANARIVO 101
Téléphone : 034 87 588 99 / 034 15 566 58 / 038 80 443 62 / 033 81 399 27 

Lien site de la Congrégation : http://rgs.gssweb.org