Parle Seigneur, ton serviteur écoute (1S 3, 9)
Mercredi 21 fevrier 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Soeurs Ursulines


FILLES DE MARIE IMMACULEE DE VERONE


La Congrégation des Soeurs Ursulines Filles de Marie Immaculée est née le 24 septembre 1869 en Italie, sous l'inspiration d'un prêtre diocésain de la Paroisse Saint Nazaro et Celso à Vérone, BIENHEUREUX ZEPHYRIN AGOSTINI.
Origine

La difficile situation de pauvreté morale, matérielle et spirituelle dans laquelle vivaient la plupart des jeunes filles dans sa paroisse, poussa le Bienheureux Zephyrin Agostini à s'intéresser à elles. Il voyait, en parcourant le pays du regard, des jeunes filles privées  d'instruction chrétienne et humaine.  

En 1856, le père Zéphyrin Agostini, désirant fonder une école pour les filles, essaye d'obtenir que les filles de la Charité Canossiennes ouvrent une école mais ce fut impossible.  Avec une énergie intérieure exceptionnelle, le Père Zefirino Agostini réussit à engager quelques paroissiennes,  dans ses activités caritatives. Il établit la pieuse union des dévotes de sainte Angèle Merici, la fondatrice de la compagnie de Sainte Ursule, quand les trois jeunes de l' "Oratoire Marial" de Vérone, Fiorenza Quaranta, Maria Bollezzoli et une autre  lui demandèrent, de pouvoir "faire quelque chose" pour les jeunes filles en difficulté qui vivaient dans la paroisse des Saints Nazaire et Celse. Le curé, d'autre part, connaissait déjà la figure et la spiritualité de Sainte Angèle Merici et leur demandait la contribution, pour leur venir en aide. Après avoir obtenu la permission de son évêque, le Père Zephyrin Agostini passa à l'action et institua un premier noyau d'Ursulines consacrées et ouvrit une école pour jeunes filles pauvres.

Les "Soeurs dévotes de Sainte Angèle" continuaient, alors, à vivre dans leur famille. A partir de 1860, certaines d'entre elles commencent à vivre en communauté.  Ces dernières exprimèrent le désir de se constituer en communauté, pour se consacrer davantage à Dieu et au service du prochain. Les soeurs "internes" et "externes" travaillèrent ainsi en accord jusqu'en 1901, date à laquelle les "externes" embrassèrent intégralement la Règle de Sainte Angèle, tandis que les "internes" adoptèrent leur propre Règle en conformité avec le Droit Canon.  A ces jeunes filles, il proposa SAINTE ANGELE MERICI comme mère et modèle de vie et il la présenta comme « une lampe allumée de foi et d'amour ».


En 1869, Mgr Luigi di Canossa, évêque de Vérone, demande au père Agostini de refonder dans son diocèse la compagnie de Sainte Ursule. L'association devient congrégation de droit diocésain par le décret du 24 juin 1923 émit par Giordano Corsini, vicaire capitulaire de Vérone. L'institut reçoit le décret de louange le 14 mars 1932, il est définitivement approuvé par le Saint-Siège le 3 avril 1940.

Charisme
« Appelés par Dieu, nous nous consacrons à Lui et ensemble dans le même amour », et « être Epouse du Christ et mère Spirituelle » pour l'éducation humaine et chrétienne de la jeunesse, surtout les jeunes filles et en particulier la plus pauvre et abandonnée » (Règle de Vie, n°8).

Aujourd'hui
« Suivez l'ancienne voie et usage de l'Eglise, établis et confirmés par tant de Saints sous l'inspiration du Saint-Esprit ; et menez une vie nouvelle ». (7ème Avis)

Le Bienheureux Zefirino Agostini avait confié aux Ursulines de « FAIRE TOUT LE BIEN POSSIBLE » avec un « ZELE INLASSABLE » pour répondre aux changements du monde actuel. Fidèles à leur charisme, les Sœurs Ursulines, Filles de Marie Immaculée se dévouent et s'adonnent, dans la simplicité, l'humilité et la joie, à l'éducation. A l'exemple de Marie Immaculée Conception, elles accompagnent les jeunes dans leur croissance humaine et chrétienne à travers l'enseignement, l'accueil de filles au foyer, le centre de promotion féminine ainsi que le dispensaire, la catéchèse, les mouvements ecclésiaux et le pastorale paroissiale.

« Nous travaillons à la paroisse, à l'école et dans toutes les institutions et initiatives qui nous permettent de réaliser notre mission spécifique » (Règle de Vie n°10). La congrégation reste fidèle à son objectif : « la formation intégrale de la personne, en particulier des jeunes. »

Ouverture à d'autres pays
En 1960, les premières Ursulines quittent l'Italie vers Madagascar pour répondre à l'appel du Concile Vatican II à l'ouverture missionnaire. Dans le temps, la congrégation a pu s'ouvrir à d'autres pays en Amérique Latine: Uruguay, Paraguay, Brésil, Chili, Pérou et en Afrique : Burkina Faso, Bénin, et Togo.

En 1998, le 25 octobre à Rome, le Pape, Saint Jean-Paul II proclama Bienheureux le Père Fondateur Père Zéphirin Agostini.

Madagascar, le premier pays de la mission des Soeurs Ursuline F.M.I 
La Congrégation des Soeurs Ursulines de Vérone, présente à Madagascar depuis 1960, opère dans le domaine de l'Education, de la promotion de la femme, du développement agricole, de la santé, en 19 endroits de l'île : Ambatomainty- Imerintsiatosika- Sabotsy namehana- Ambatomanoina – Analaroa – Antsiranana – Antsalova– Tsiroanomandidy – Ambalanirana – Andraikiba – Ivato Ambositra – Ambohimahavelona – Betsinjaka – Noviciat-   Anivorano – Morarano – Botanique – Maison Régionale Ambatomainty.

MAISON REGIONALE
Soeurs Ursulines F.M.I
AMBATOMAINTY B.P 7070
Tél. : 020 22 418 08
CASA GENERALIZIA
Suore Orsoline F.M.I.
Via Muro Padri, 24 37129 Verona (Italy)
Tél. : 045/8006833 http://www.orsolineverona.it