Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. (Mc 16, 19)
Mardi 21 mai 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

MESSAGE DES EVEQUES POUR LES JEUNES QUI FINISSENT LES JMJ MADA X A ANTSIRABE


Chers jeunes,

Les JMJ Mada X à Antsirabe se sont bien terminées. Pour nous, vos évêques, la joie était immense d’avoir été avec vous pendant plusieurs jours, ayant bénéficié avec vous des richesses spirituelles incommensurables, par la grâce que Dieu a donnée à l’Eglise de Madagascar. Nous nous sommes sentis jeunes en vous ayant côtoyé, nous sommes plein d’espoir pour l’avenir de l’Eglise de notre Ile, à la vue de la ferveur de votre foi et l’audace avec laquelle vous vous êtes dignement montrés comme témoin du Christ dans ce que vous faites. 

Très grande est cette manifestation de foi que nous avons faite et nous en rendons grâce à Dieu. Merci aussi à tous ceux qui ont ardemment travaillé à la préparation et à la réalisation de cet évènement. Nous nous accordons à dire que la rencontre était magnifique : depuis l’accueil des pèlerins jusqu’à cette cérémonie de clôture.

En cette fin de ce grand moment, c’est une joie pour nous, évêques de Madagascar, en tant que Raiamandreny (litt : père et mère), d’adresser un message pour chacun de vous qui allez rejoindre vos endroits d’origine, pour que vous continuiez à manifester votre foi, telle que vous l’avez vécue lors de ces JMJ Mada X.

Chers jeunes, « levez-vous ». Beaucoup de choses se passent dans votre vie. Aussi bien au foyer, qu’au sein de la société et du pays, ainsi que dans l’Eglise, on a besoin de la force de votre jeunesse et on ne cesse de vous dire de vous lever. C’est celui qui a de la force qui peut se lever, et se lever signifie être en bonne santé. Comme Paul, vous n’êtes pas seul si vous êtes prêt à vous lever car Jésus est là pour vous donner l’ordre de vous lever et également vous combler de sa grâce pour que vous puissiez vous lever. C’est la décision de se lever qui est important, si vous êtes prêts, le Christ est déjà là pour vous faire lever et vous donner la force de marcher.

Et quand vous serez décidés à vous lever vous acceptez de Lui, la mission de témoigner. Etre conscient que vous devez vous lever et être témoin du Christ dans tous les domaines où vous évoluez, sied parfaitement à votre jeunesse et accélère toutes les étapes que vous allez franchir.

Prenez des responsabilités dans la société : levez-vous pour lutter contre la corruption sous tous les aspects et ne permettez pas que l’amour de l’argent fasse dissoudre l’état d’esprit chrétien en vous. “La vérité vous affranchira” (Jn 8,32), a dit le Christ. Vous savez que l’injustice se montre sous plusieurs facettes ! Aussi, acceptez d’apporter la vérité partout où vous êtes, ne permettez pas qu’on vous utilise pour faire régner le mensonge et l’injustice !

Revêtez-vous du Christ pour exprimer l’arôme du digne comportement chrétien dans la société où vous êtes. A commencer par votre corps d’abord. Votre corps est le temple de Dieu, ainsi ne le transformez pas en diverses indignités et ne le transformez pas en tombeau par l’avortement ! Combattez avec force tout vent qui vous pousse à utiliser votre corps comme source de richesse par l’avortement. Ces versets vous sont destinés, recevez-les aimablement : “Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté” (1Tim 4,12). La jeunesse n’est pas une étape de la vie pour les folies mais pour évoluer dans la dignité. Il est possible de vivre la foi chrétienne, même dans la jeunesse, comme l’a fait le Bienheureux Carlo Acutis.

Soyez témoins du respect des parents et des personnes âgées, sachez apprendre de leur expérience de vie même si vous avez le savoir-faire moderne. Commencez dans votre famille et apportez-le jusqu’à l’Eglise et la société où vous vous trouvez. La Parole de Dieu, a dit le Pape François(1), recommande de ne pas perdre le contact avec les personnes âgées afin de pouvoir recourir à leur expérience. Et il poursuit avec un grand conseil dans l'Ecclésiaste: « Tiens-toi dans l'assemblée des vieillards et si tu vois un sage, attache-toi à lui […] Si tu vois un homme de sens, va vers lui dès le matin, et que tes pas usent le seuil de sa porte » (Si 6, 34.36). Ce n’est pas l’obtention de différents diplômes qui fait l’homme sage. On en a besoin, et on en a vraiment besoin si on prévoit de les utiliser pour la charité et le bien commun, mais une intelligence sans sagesse est au contraire source de danger (cf 24,5).

Les réseaux sociaux pleins de calomnies, d’incitations à la haine et de diffamations ne sont pas le modèle de société malagasy mais le respect des autres : à commencer par les parents jusqu’à tous les autres, allant vers le Fihavanana, non seulement en paroles mais en action. Utilisez les réseaux sociaux pour véhiculer l’attitude et le comportement chrétiens, ne les laissez pas détruire les valeurs malagasy et votre identité chrétienne.

Soyez des témoins qui préservent et s’occupent de l’environnement. Les créatures que Dieu a données à notre Ile sont belles comme votre jeunesse. Hélas, on ne peut vous la cacher puisque vous vivez chaque jour sa destruction. Madagascar Ile verte n’est plus qu’un rêve ; c’est maintenant une île noire à cause des feux de brousse. Les humains ne sont pas propriétaires de la terre et de tout ce qui est dans ce monde mais leurs gestionnaires, leurs gardiens, leurs protecteurs (Gen 2,15); même s’ils ont eu la permission de l’utiliser et de régner sur toutes les créatures.

Nous ne devons pas simplement nous en émouvoir, nous devons nous lever de manières visible et palpable et faire des efforts pour préserver l’environnement dans différents domaines : le reboisement (commencez d’abord dans votre cour puis faites en sorte que cela s’élargisse pour atteindre tout ce qui vous entoure), le refus des feux de forêt et de brousse (efforcez-vous de ne pas succomber à l’amour de l’argent “au jour le jour”, que même si la destruction des forêts pour les cultures de maïs et de riz détruit l’environnement, on le fait toujours); le refus de la destruction insensée des bois… C’est de vous, les jeunes, que dépend l’objectif d’un environnement vert, alors prenez votre responsabilité. Si vous faites des petites avancées dans votre milieu, Madagascar devrait changer.

Nous confirmons ce qu’ont dit le Pape et son représentant dans notre pays(2) : “Madagascar tu as tant de potentiel, ressuscite”. Ces paroles vous sont destinées et nous avons confiance en vous. Levez-vous, changez notre environnement en mieux. C’est un objectif pour nous, jeunes catholiques, de lutter fermement pour améliorer la “Maison commune” avec effort. Que ce ne soit pas seulement des discours, montrez-le avec des actions concrètes. 

Soyez témoins dans l’Eglise. L’Eglise donne des modèles inspirés de l’Evangile et nous qui sommes baptisés, sommes les témoins qui apportent les valeurs de l’Evangile dans la société où nous sommes. Levez-vous, montrez dans l’Eglise, pendant votre jeunesse, le goût de la Bonne Nouvelle. Montrez, car il est possible de vivre la jeunesse sans se séparer de l’Eglise et de la Bonne Nouvelle qu’elle prêche.

Chers jeunes, vous êtes remplis de force et de joie après avoir terminé les JMJ Mada X et vous avez également raffermi votre foi, gardez et utilisez ces grâces pour qu’elles ne clignotent pas seulement et ne s’éteignent. Montrez que les JMJ ne sont ni perte d’argent ni perte de temps, comme le disent les détracteurs, mais des moments précieux où vous avez puisé une spiritualité que vous vivrez dans la société et en faire bénéficier la communauté. 

Vous serez tous comme St Paul, pleins de courage à être témoin du Christ, témoin de la Justice dans tous les domaines : dans la famille, dans les divers groupes, dans la société, dans la politique, dans la gestion des biens publics, par le respect des biens communs, par l’écoute de la conscience,  par la non utilisation de la violence, par le respect des autres, par le respect du Sacrement du Mariage indissoluble, par le respect de la vie et surtout par la crainte de Dieu dans tout ce que vous faites…

Nous, vos évêques, vous accompagnons de notre bénédiction pour accomplir l’acte de vous lever et de témoigner. Ayez confiance car le Christ ne laisserait jamais seul celui qui veut vraiment se tenir debout et ne vous découragez pas, même si certains se moquent de nous et nous poussent à reculer.

Nous annonçons alors que les prochaines JMJ se tiendront dans l’Archidiocèse de Toamasina en 2026. Et nous proclamons officiellement aussi la clôture des JMJ Mada X, faites à Antsirabe.

Lève-toi : car je t’établis témoin des choses que tu as vues” (Ac 26,16)

Que le Seigneur comble chacun de vous de sa grâce et de sa bénédiction. Avec les prières de la Sainte Vierge Marie et de tous les saints patrons des JMJ.

Antsirabe, le 4 septembre 2022

Les Evêques de Madagascar



[1] cf. Pape François (2016), Christus vivit, chapitre 6, n° 188.

[2]cf. Message du Pape François pour les jeunes des JMJ nationales Antsirabe, Rome 10 août 2022. cf. Mesage du Nonce apostolique, Mgr Paolo Rocco Gualtieri pour les jeunes, Antsirabe 31 août 2022.