Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. (Mc 16, 19)
Mardi 21 mai 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Message de la Commission Justice et Paix octobre 2023


« Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés… Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. (Mt 5, 6 ;9)


Notre pays traverse un moment très difficile car même si nous ne sommes pas encore en pleine campagne électorale qui nous portera aux élections désignant le prochain président de République de Madagascar pour les cinq prochaines années, la vie nationale est déjà dans les turbulences et cela depuis la promulgation de la liste des candidats par les instances officielles. Il y a eu aussi les différentes décisions des autorités hiérarchiques pour la continuité de la vie de la nation et les décrets promulgués par les tribunaux compétents et aussi les différentes manifestations qui ont créé des troubles et divisions engendrant des confrontations jusqu’aux blessures créant des scandales pour les simples gens enfoncés déjà dans de profondes difficultés à plusieurs niveaux comme les insécurités causant même des pertes humaines par les attaques des brigands de grands chemins kidnappant avec rations, les voleurs de bœufs, des sépultures etc… Il y a aussi la flambée des prix des produits de premières nécessités, notamment le riz, le délestage et le manque d’eau. Ne parlons plus du casse-tête des parents ne sachant pas quoi faire pour la rentrée scolaire de leurs progénitures…  

Devant ces tragiques situations, nous, membres de la Commission Justice et Paix étant en Assemblée Générale, la deuxième de cette année, ici à Antanimena du 10 au 11 octobre 2023, certes ne pouvant nous prétendre être des spécialistes de la justice mais toujours en recherche pour la présenter et l’enseigner car sage est celui qui vit la vérité et la justice et seule la vérité nous porte vers la paix. Cela nous pousse à prendre nos responsabilités. C’est pour cela que nous, Evêque, prêtres aumôniers et laïcs, nous transmettons ce message faisant suite à celui écrit par les Evêques au mois de juin 2023 mais complétant le message de la Commission Justice et Paix du 21 avril 2023 qui parlait surtout des élections, de la politique. 

Le renforcement de la démocratie et de l’État de droit se déployant dans la vérité, par la justice, conduisant au développement intégral de l’homme, de tout homme et de tous les hommes, nécessite une alternance démocratique issue d’élections transparentes, fiables, crédibles avec la participation de tous (1).

Il faut donc que les responsables fassent tout pour que les élections se déroulent correctement, sans parti pris. (2)

Les responsables gouvernementaux à tous les niveaux ne doivent jamais avoir des partis pris, ne favorisant personne, que ce soit indirectement ou directement. (3)

Vous, les candidats à l'élection, ne cherchez pas et ne visez qu’uniquement le bien commun et ne vous vous provoquez pas les uns aux autres, ne faites quoi que ce soit qui puisse menacer la vie des pauvres, ou qui puisse conduire à la haine et à la division entre les citoyens. Ces multiples attitudes serviront de modèle de communion, de réconciliation, de conformité au respect des droits et de la dignité de chacun dans les paroles et dans les actes. N’oubliez pas que s’il est toujours facile de savoir quand commencent les conflits entraînant des effusions de sang et des pertes en vies humaines, il est toujours difficile de s’en sortir et de déterminer quand ils s’arrêteront (4). Le peuple vous accorde confiance et vous considère même comme leurs « parents », soyez dignes de la position que vous aspirez être, et qui doit se refléter par votre respect de la loi et par votre passion à la vérité, à la justice et aux droits de chaque individu, même de ceux qui sont vos adversaires. N'oubliez pas non plus qu'il ne suffit pas d’être nationaliste mais il faut que vous soyez de vrais patriotes qui se sacrifient pour le pays (5). 

Nous nous tournons vers chacun de nous, nous les citoyens, le peuple, nous sommes encouragés à toujours maintenir l'unité et à protéger la vie afin de ne jamais se laisser aller mais d'assumer notre entière responsabilité et de rester loin de la haine, des insultes et de la violence sous diverses formes que ce soit, bafouant les droits et la dignité de chacun. Nous allons défendre avec beaucoup de vigueurs le bien commun et les biens publics et nous allons travailler pour faire respecter les lois au sein de notre société. Nous n’allons pas brader notre vote qui est un droit fondamental, à ceux qui pensent nous acheter pour de services pleins de tromperies et de promesses vides. Procédons avec intégrité selon notre conscience à partir de ce que nous a proposé le message des Evêques mentionné ci-dessus

Enfin, nous vous exhortons tous à prier pour notre pays et pour tous les Malgaches sans exception, confions-nous à la Sainte Vierge, Reine de la Paix.

Que l’Esprit Saint nous illumine et nous guide ensemble pour protéger comme la prunelle de nos yeux, la communion, la réconciliation et la vérité.

Que la paix du Seigneur soit toujours avec nous.


(1) Jean Paul II, Encyclique Centessimus annus, 46 AAS 83

(2) Jean XXIII, Encyclique Pacem in terris, AAS 55

(3) Catéchisme de l’Eglise Catholique 1908.1910

(4) Gen 4, 1616 ; 11, 1-9

(5) Vatican II Gaudium et spes, AAS 58

(6) Catéchisme de l’Eglise Catholique 1706


Fait à Antanimena, le 11 octobre 2023, fête de St Jean XXIII

SE Mgr Benjamin Marc RAMAROSON, c.m. Président de la Commission Justice et Paix

RP SATA Jean Noël, Secrétaire Général 

Prêtres et laïcs membres de la Commission