Parle Seigneur, ton serviteur écoute (1S 3, 9)
Mercredi 21 fevrier 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Intronisation de l'évêque d'Ambanja - Discours du Nonce


Monsieur le Cardinal,

Monsieur le Premier Ministre,

Chers Frères dans l’Épiscopat et dans le Sacerdoce,

Mesdames et Messieurs les Membres des Autorités,

Chers Frères et Sœurs,

Excellence, cher Mgr Donatien,

A la fin de cette belle célébration, je voudrais évoquer le début de ta vie sacerdotale. Le Seigneur t’a appelé et tu lui as répondu : « Fiat voluntas tua » - « Que ta volonté soit faite ». Quand on dit « oui » au Seigneur, on ne sait jamais où ce « oui » nous conduira. Tu as peut-être pensé à une paroisse ou à une mission rurale, et pourtant : nous y voici ! Aujourd’hui tu es devenu Berger du Peuple de Dieu qui est à Ambanja, son 16ème Pasteur à partir de l’érection en 1848 de la Préfecture Apostolique des Îles de Mayotte, Nosy Be et Comores, et son 5ème Évêque diocésain.

Le Seigneur t’appelle aujourd’hui à prendre la relève de tes prédécesseurs, dont plusieurs sont encore parmi nous : Mgr Ferdinand Botsy, Évêque émérite d’Ambanja, actuellement Aumônier à Sanremo en Italie, Mgr Odon Razanakolona, Archevêque d’Antananarivo, et Mgr Saro Vella, Évêque de Moramanga, auxquels va notre gratitude pour leur ministère pastoral généreux dans ce Diocèse. Je remercie également Mgr Benjamin Ramaroson, qui a accepté la charge d’Administrateur Apostolique sede vacante et a géré soigneusement les affaires du Diocèse d’Ambanja jusqu’aujourd’hui.

Maintenant c’est ton tour, cher Mgr Donatien, de répéter au Seigneur : « Fiat voluntas tua ». En tant que pasteur de ce Diocèse, sois proche de Dieu, de tes prêtres, et de ton peuple – comme le Pape François nous l’a rappelé pendant son voyage apostolique à Madagascar. Proche de Dieu dans la prière, car le premier devoir du pasteur est de prier. Proche de tes prêtres, car ils sont tes premiers collaborateurs, liés à toi par le sacrement de l’ordre. Proche de ton peuple, pour lequel tu as été constitué père et maitre.

Quoi que tu fasses, fais-le avec prudence, sans perdre de vue la fin. Beaucoup de pasteurs ont déjà jeté la semence de l’Évangile dans cette terre, mais c’est le Christ qui donne la croissance ! Accomplis ta mission avec courage, patience et le zèle apostolique et ne cesse jamais d’aimer le peuple confié à tes soins.

Enfin, sois le bienvenu dans le collège épiscopal, dont tu fais partie dès aujourd’hui et dans lequel tu prends ta part de responsabilité pour l’Église universelle, en communion hiérarchique avec l’Évêque de Rome, chef du collège épiscopal, et avec tous les Évêques du monde entier. Comme St. Paul, aie le souci de toutes les Églises, car le ministère épiscopale est un ministère en communion avec ceux qui exercent ce même ministère, annoncent un même Évangile, président les mêmes sacrements. Toutes mes félicitations !

Et vous, chers frères et sœurs, accueillez votre nouvel Évêque comme père et pasteur, pour que l’Église qui est à Ambanja puisse croître dans la charité et dans le dynamisme missionnaire, à l’image de la Très Sainte Trinité : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Monseigneur Tomasz Grysa, Nonce Apostolique