Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. (Mc 16, 19)
Lundi 24 juin 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

La Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l'Eglise


La mémoire de la BIENHEUREUSE VIERGE MARIE MERE DE L'EGLISE nous rappelle comment la maternité divine de Marie s'étend, par la volonté de Jésus lui-même, à la maternité pour tous les hommes et aussi pour l'Église elle-même dans un acte de tutelle. Le pape François, en 2018, a fixé cette mémoire le lundi suivant la solennité de la Pentecôte, jour de la naissance de l'Église. Un titre qui n'est pas nouveau. Déjà saint Jean-Paul II, en 1980, invitait à vénérer Marie comme Mère de l'Église ; et plus tôt encore, Paul VI, le 21 novembre 1964, en conclusion de la troisième session du concile Vatican II, déclarait la Vierge "Mère de l'Église". Et en 1975, le Saint-Siège a proposé une messe votive en l'honneur de la Mère de l'Église, mais elle ne faisait pas partie des mémoires du calendrier liturgique. À côté de ces dates récentes, on ne peut oublier la présence du titre de Marie Mère de l'Église dans la sensibilité de saint Augustin et de saint Léon le Grand ; de Benoît XV et de Léon XIII, jusqu'au pape François qui, le 11 février 2018, 160e anniversaire de la première apparition de la Vierge à Lourdes, dispose de rendre cette mémoire obligatoire. (source: vatican news)