" Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde". (Jn 1, 29)
Jeudi 2 fevrier 2023

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Visite ad limina - Résumé du Secrétaire de coordination de la CEM


Les Évêques de Madagascar ont effectué leur visite ad limina à Rome aux pieds de la tombe de Saint Pierre et Saint Paul apôtres, du 21 au 29 octobre 2022. Le Pape François, Évêque de Rome, les a accueillis dans sa propre maison, la « Casa Santa Marta » au Vatican.

A part la prière et le pèlerinage qui sont à la fois le sommet et les motifs principaux de cette visite, les Évêques ont rencontré plusieurs dicastères à Rome. Ce fut une grande occasion pour échanger avec les hauts responsables de l’Église universelle sur la situation de l’Église locale à Madagascar, surtout après la première phase du synode sur la synodalité. Les Évêques de Madagascar ont, cette fois-ci, beaucoup insisté sur le rôle et l’enthousiasme des laïcs au sein de l’Église, un aspect très positif qui donne un grand espoir pour l’avenir. Le rôle des catéchistes en est spécialement accentué. La situation sociale de la population est aussi au cœur de ces Évêques durant les rencontres. L’avenir de l’éducation et de l’enseignement figure parmi les priorités de la Conférence Épiscopale de Madagascar. L’Église ne peut pas abandonner ou prendre à la légère ce secteur-clé et socle du développement à Madagascar. La canonisation de deux bienheureux malagasy reste dans la prière de ces successeurs des Apôtres en communion avec tous les fidèles du pays et en prenant en main, sans désespérer, toutes les procédures exigées par le dicastère responsable. 

De leur côté, tous les dicastères visités ont tous félicité cet engagement des laïcs à Madagascar, surtout des catéchistes. Cet engagement des catéchistes répond et coïncide directement avec la forte insistance du Pape sur le ministère des catéchistes. L’accent sur la formation des séminaristes est fort durant cette visite. Madagascar est connu par l’abondance de vocation. Cette situation mérite une attention particulière pour que le nombre s’accorde avec la qualité. Les quatre dimensions de la formation, à savoir spirituelle, intellectuelle, communautaire, pastorale, sont répétées à maintes reprises par divers responsables. Le volet formation à tous les niveaux a pris une place centrale durant cette visite ad limina.

Le rapprochement des Évêques avec les prêtres et avec leurs brebis est un point essentiel dans l’intervention du Pape François. Les Évêques ne doivent pas s’isoler, qu’ils soient en contact avec tout le monde. « Les évêques stérilisés ne fonctionnent pas » disait-il. Le Pape de souligner aussi l’importance du synode sur la synodalité. Ce qui différencie le synode d’avec le parlement, continuait-il, est la présence de l’Esprit Saint comme premier protagoniste. Le parlement joue la majorité tandis que le synode écoute l’Esprit Saint. Les synodaux sont participants, ils ne sont pas des invités. À la fin de son intervention, le pape a exhorté les pasteurs de l’Église (Évêques, Prêtres, Diacres) à accueillir avec bienveillance les couples qui se préparent au mariage. « Il faut accueillir sans punir, ne soyons pas puritaniste, nous sommes tous pécheurs. Quand le couple arrive, préparez-les immédiatement », insistait le Pape.

Cette visite ad limina a renforcé le lien de l’Église locale qui est à Madagascar avec celle universelle dont le chef visible est le Pape, Évêque de Rome. Le Pape aime en particulier Madagascar, de ce fait il a accepté une audience particulière pour les religieux, religieuses, prêtres malagasy à Rome, juste après sa rencontre avec la Conférence Épiscopale de Madagascar, durant laquelle il a invité les jeunes Malagasy à vivre la charité.

Les évêques de Madagascar ont quitté la maison du Pape le matin du samedi 29 octobre 2022 avec beaucoup de joie et plein d’énergie pour rejoindre leur diocèse respectif. « Faire la charité, marcher et prier ensemble avec les gens pour que la foi et la morale croissent et qu’elles soient en harmonie avec la tradition, comme grandit un enfant », disait le Pape aux Évêques de Madagascar.

Une délégation présidée par Mgr Fabien RARAHARILAMBONIAINA rejoint Poznan Pologne le lundi 31 octobre 2022 pour l’ordination épiscopale de Mgr Tomasz GRYSA, nouveau Nonce. Nos sincères félicitations à ce nouvel Ambassadeur du Vatican et nos meilleurs vœux pour le succès de sa mission.


P. Séraphin H. Rafanomezantsoa

Secrétaire de Coordination de la CEM


(sur la photo : Les évêques visitant le tombeau de Saint Pierre)