Parle Seigneur, ton serviteur écoute (1S 3, 9)
Mercredi 21 fevrier 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Tsiroanomandidy - Ordination épiscopale


Le rôle de l'évêque

Mgr Gabriel RANDRIANANTENAINA, Evêque de Tsiroanomandidy

« Non pas ma volonté mais la tienne » (Lc 22, 42)

Tsiroanomandidy a accueilli dans la joie immense, ce 11 Juillet 2021, leur nouvel évêque. « L’attente était longue, la joie est donc méritée », disaient la plupart des fidèles catholiques de ce diocèse. « L’absence de l’évêque a marqué le diocèse, la nomination est une grâce » continuaient les prêtres. « Suis prêt à vous servir, me donner entièrement pour vous, faire la volonté de Dieu avec vous… » Soulignait Mgr Gabriel lors de son témoignage à la veille de son ordination épiscopale. Toute la communauté de l’Eglise à Madagascar présidée par la conférence épiscopale a manifesté sa joie pour cette nouvelle nomination et marqué par sa présence sa profonde communion avec le nouvel élu à la charge épiscopale.

Quel est le rôle de l’évêque dans son diocèse si on résume en quelques mots ? Nous savons tous que l’évêque est d’abord successeur des apôtres. Cela consiste surtout à enseigner et à transmettre la foi avec fidélité. Avant son ordination même l’évêque nommé doit prêter un serment de rester fidèle à la foi catholique et de l’enseigner authentiquement. Sur ce, on l’appelle même docteur de la foi. L’évêque est celui qui rassemble et préside l’assemblée des fidèles. C’est avant tout dans l’Eucharistie présidée par lui que ce rassemblement exprime en premier sa visibilité. C’est là aussi qu’il manifeste le principe de l’unité visible des fidèles. Le texte de Lumen Gentium le dit clairement : « Les évêques sont, chacun pour sa part, le principe et le fondement de l’unité dans leurs Eglises particulières ; celles-ci sont formées à l’image de l’Eglise universelle ; c’est en elle et par elles qu’existe l’Eglise catholique une et unique » (LG N°22).

Veiller sur son diocèse est une charge confiée à l’évêque, c’est le rôle du pasteur à ses brebis. Il assure la liturgie et l’enseignement de la foi catholique et surtout le service aux plus démunis. L’évêque n’est pas seul dans l’exercice de son ministère, il est entouré et assisté par des diacres et des prêtres ordonnées par lui-même, des laïcs. Parmi ses collaborateurs, les plus proches sont les vicaires généraux et les vicaires épiscopaux. La présence de conseils presbytéraux l’aide aussi à administrer son diocèse.

Dans l’Eglise catholique, il y a des sacrements que les Evêques seuls peuvent administrer, à savoir : la confirmation (qui peut être déléguée aux prêtres diocésains mais sans oublier que l’onction est effectuée avec l’huile chrismale bénie par l’évêque). Le sacrement de l’ordre : diaconale, presbytérale et consécration épiscopale.

L’évêque réside normalement dans la ville où se trouve sa cathédrale ; cette ville et sa demeure en tant qu’évêque sont appelés évêché. Toutes nos félicitations et nos meilleurs souhaits à Mgr Gabriel RANDRIANANTENAINA. Nous nous unissons dans la joie à tous les fidèles du diocèse de Tsiroanomandidy, au presbyterium et à tous les religieux et séminaristes. Que la volonté de Dieu se fasse et que l’Evêque fraîchement ordonné soit un bon instrument entre les mains de Dieu pour transmettre la volonté de sa grâce.

P. Séraphin Handriniaina RAFANOMEZANTSOA.

Docteur en théologie de l’Université de Fribourg