" Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : ‘Donne-moi à boire’, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive". (Jn 4, 10)
Mardi 21 mars 2023

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Port-Bergé - L'arrivée des soeurs SMMI


« La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux »

Cette année, nous avons célébré le 6ème anniversaire de notre paroisse Sainte Famille, que le Père Alazard, MEP (paix à son âme) a fondée en 2015. Elle se trouve à Mandritsara dans la Région de SOFIA, dans le diocèse de Port-Bergé (315 km de Port-Bergé).

Monseigneur  George Varkey, évêque du diocèse de Port-Bergé avait constaté que Mandritsara avait besoin d'une nouvelle paroisse car dans la paroisse de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus  (paroisse fondée en 1918 par le Pères Spiritains), les dimanches, il y avait plus de 1 500 fidèles à la messe et plus de 1 000 jeunes au catéchisme et une cinquantaine de communautés catholique dispersées dans les villages très éloigné.

 000 habitants dont près de 25 000 élèves. Cette ville reçoit de nombreuses populations venant un peu partout de Madagascar pour y profiter de la facilité de la vie.

Beaucoup de jeunes viennent s'y installer pour étudier. Alors, nombre d'entre eux vivent  sans leurs parents à la maison.

La nouvelle paroisse a été érigée  en même temps que l'école Sainte Famille. Le Père Albert Alazard voulait que cette école soit dirigée par des religieuses.  Il a fait appel alors à la communauté religieuse de Soeurs Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée (SMMI) mais cette communauté n'a pas pu répondre positivement à cette demande à cause de manque de personnel.

Ce prêtre missionnaire Français du diocèse de Rhodes, nous a quitté le 25 juin 2019 pour rejoindre de ciel mais  son projet n'est pas enterré par Monseigneur George Varkey. Celui-ci a invité les soeurs SMMI à travailler dans son diocèse.

Cette année, ces dernières ont répondu favorablement à la demande de l'évêque. Leur provinciale a décidé d'y envoyer trois religieuses (Soeur  Céline, Soeur Christine et Soeur Olivia) de 18 septembre dernier. C'était le grand jour. C'était l'arrivée des Soeurs  SMMI et la bénédiction de leur couvent par Monseigneur George Varkey, en présence de 14 membres de congrégations SMMI, de 04 prêtres, des représentants du comité des deux (paroisse  de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et paroisse Sainte Famille) et quelques religieuses issues de la congrégation des Sacrés  Coeurs de Jésus et de Marie et de Providence.

Le dimanche 19, Mgr Georges a présidé une grande messe dans l'église Sainte Famille, avec l'assistance de nombreux fidèles. Cette messe était une messe d'action de grâce, une messe d'accueil et  de présentation des ces trois  religieuses qui vont grandir l'équipe apostolique de la ville de Mandritsara. Dans son homélie, notre évêque a insisté sur  l'importance de la sainteté de la vie des chrétiens, de la vie des religieuses et de leur travail au milieu de peuple de Dieu. Ces trois religieuses vont s'occuper de l'école Sainte Famille, du catéchisme, les prêtres dans leurs services pastoraux tels que la visite des familles chrétiennes, les tournées en brousse etc.

« La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux » La venue de ces religieuses est une source de joie et d'espérance pour beaucoup de chrétiens. Elle est une aubaine  pour la paroisse Sainte Famille. Car cette paroisse a besoin des ouvriers pour travailler dans la vigne, la vigne de notre Seigneur.

Père RABEZARA Solofoniaina

Curé de la paroisse Sainte Famille

Mandritsara