Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi (Mt 7, 12)
Dimanche 14 juillet 2024

Eglise catholique à Madagascar

Site officiel de la Conférence Episcopale de Madagascar

Fianarantsoa - Les élèves des Sœurs CIM-D/S solidaires de leurs pairs sinistrés


Le cyclone Batsirai qui a frappé le pays, les 4 et 5 février derniers, a laissé des séquelles. Il a détruit le pont sur la rivière d’Andremigodona, qui sert à traverser Ampasimpotsy vers l’endroit où se trouve la Maison Régionale Sud des Sœurs CIM-D/S (Sœurs du Cœur Immaculé de Marie de Diego Suarez) à Fanambinantsoa. 

L’école Père Job Rajaobelina, dirigée par les soeurs est celle qui utilise le plus ce pont. Celui-ci a été vraiment endommagé. On a dû arrêter l’enseignement jusqu’à ce qu’on ait pu trouver une solution pour éviter d’éventuels accidents.

Pour faire une réparation rapide, les parents d’élèves se sont réunis et ont confectionné un pont de fortune avec des planches.

Les élèves des soeurs CIM-D/S des autres régions ont appris la mauvaise nouvelle et se sont joints à ceux de Fanambinantsoa. Allons aider nos camarades dans le besoin, faisons une quête. 

Nous allons en parler à nos parents pour que, eux aussi, viennent en aide à ces camarades sinistrés.

Il a fallu seulement un mois pour que les 20.000 élèves des écoles tenues par les soeurs CIM-D/S de toute l’Ile, en soient avisés. Ils sont dispersés dans 24 écoles de 12 diocèses de Madagascar.

Il est à noter que le budget pour la réparation est de 16 501 500 Ar. La somme a été entièrement collectée.

L’éducation à la solidarité a été bien reçue et appliquée. Il en est de même de la charité entre élèves. Le thème sur l’Eglise synodale est vécue par les élèves : Eglise synodale, communion, participation, mission. Pendant l’accomplissement 

de cet acte de charité, il n’y a eu aucune discrimination. La communion et l’amour ont dicté l’action de tous ceux qui ont participé.

Quand la somme a été réunie, les travaux ont tout de suite commencé le 24 avril pour se terminer le 10 juin 2022.

Maintenant, ce ne sont plus les élèves de l’école des sœurs qui bénéficient de la réfection du pont mais les populations environnantes. Celles d’Ampasimpotsy et de Bemasoandro, les élèves des EPP et CEG et des écoles privées. Il en est de même des sœurs CIM-D/S et du Laboratoire Plante Santé (LPS) à Fanambinantsoa.

Grand merci à tous et que Dieu vous bénisse.